Death Magnetic (2008)

Style : heavy metal
Date de sortie : 12 septembre 2008
Production : Rick Rubin
Mixage : Greg Fidelman
Mastering : Ted Jensen
Lieu d'enregistrement : Los Angeles
Lieux d'enregistrement : Sound City Studios, Shangri La Studios, HQ
Dates d'enregistrement et de mixage : Mars 2007 - août 2008
Label : Warner Bros
Nombre de titres : 10

Tracklist:

1. That Was Just Your Life (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 7:08
2. The End Of The Line (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 7:52
3. Broken, Beat & Scarred (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 6:25
4. The Day That Never Comes (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 7:56 
5. All Nightmare Long (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 7:58
6. Cyanide (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 6:39
7. The Unforgiven III (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 7:46
8. The Judas Kiss (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 8:00
9. Suicide & Redemption (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 9:57
10. My Apocalypse (Hetfield, Ulrich, Hammett, Trujillo) 5:00

L'album Death Magnetic, véritable réussite, marque incontestablement un tournant dans l'histoire de Metallica tant sur le plan musical que sur l'esprit du groupe. En effet, ce dernier opus a tout d'abord été produit par Rick Rubin (remplaçant ainsi Bob Rock), producteur virtuose, celui-ci va ainsi poser de nouvelles bases de travail. L'aventure St. Anger a en effet effrayé plus d'un fan, mais Death Magnetic semble indéniablement revenir aux sources du heavy metal instituées par le groupe lui même dans les années 80. Musicalement cet album est beaucoup plus complexe avec notamment des riffs beaucoup plus tranchants, plus puissants, plus saturés et plus rapides, se rapprochant ainsi selon certains de l'album ...And Justice For All. Mais la comparaison s'arrête là car contrairement à ce dernier la basse de Rob est clairement solicitée et à juste cause. Les solos, oubliés durant les séances d'enregistrement de St. Anger, font leur retour avec un Kirk survitaminé. Death Magnetic marque ensuite le renaissance d'un groupe sur la scène internationale, la fin d'une période plutôt morose marquée par les critiques. En prouve ainsi le retour des californiens sur la couverture du célèbre magazine Rolling Stone après 12 ans d'absence. Le groupe semble aussi avoir tournée la page Napster, il se veut beaucoup moins contestataire à l'égard du téléchargement (illégal) et se tourne maintenant vers internet pour leurs futurs projets (exemple du site intéractif Mission: Metallica).

Lars: "Je suis très fier de ce que nous avons réalisé jusqu'à maintenant et de l'effort que la groupe a fait preuve. Cette album sonne... spécial, comme si nous avions réussit à capturer quelque chose d'unique qui est plus qu'un simple album de métal."


Plus d'infos sur l'album:
LES PAROLES | LES CLIPS | LE DOSSIER




04/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres