Dossier Rock N' Roll Hall Of Fame



L'intronisation de Metallica le 04 Avril 2009 au prestigieux Rock N' Roll Hall Of Fame, le panthéon du Rock, marque une consécration, un tournant majeur dans l'histoire de ce groupe pilier de la scène internationale et fondateur du Heavy-Metal. Après plus de 27 ans de carrière et plus de 100 millions d'albums vendus à travers le monde dont 60 millions rien qu'aux Etats-Unis, les Four Horsemen se voient légitimement distingués pour leur influence majeure dans l'industrie du disque avec notamment des chefs d'oeuvre incontestables tels que le légendaire album "Master Of Puppets" sorti en 1986, vendu à 12 millions d'exemplaires et considéré encore à l'heure actuelle comme l'un des albums référence du thrash metal (au même titre que le "Reign In Blood" de Slayer sorti la même année). L'album "Metallica" communément appelé "Black Album" (en raison de sa pochette noire) a également marqué tous les esprits ainsi que l'apogé du groupe avec des ventes à la hauteur de cet aboutissement stylistique (15 millions d'exemplaires) avec des titres autant exceptionnels que transgénérationnels comme par exemple le ravageur "Enter Sandman" ou encore la ballade universaliste "Nothing Else Matters". Mais cette intronisation ne consacre pas uniquement le travail considérable effectué en studios d'enregistrement mais aussi et surtout les performances scéniques d'une formation légendaire ne laissant jamais indifférents les spectateurs. Un groupe essayant aussi tant bien que mal d'être proche de ses fans, voués corps et âme,  qui font la force unique et le succès planétaire de Metallica. Une intronisation qui récompense en effet un fanatisme acharné, irréductible et multi-générationnel faisant ainsi de Metallica le plus grand groupe de metal ayant jamais existé.


titre de mon image
Avant de s'intéresser à la cérémonie d'intronisation du 04 Avril dernier, il me semble nécessaire de faire un rappel historique du Rock N' Roll Hall Of Fame qui, en effet, ne déchaîne pas véritablement les passions sur le "vieux continent"! Le Rock and Roll Hall Of Fame and Museum, que l'on peut traduire par "le Musée et le Panthéon du Rock and Roll", créé en 1983, est un musée mais également une institution qui conserve et archive les moments les plus significatifs des plus grands artistes de rock and roll, ou des plus influents, qu'ils soient chanteurs, musiciens, producteurs ou toute autre personne ayant eu une influence de façon notable sur l'industrie du rock. De grands groupes et artistes tels que The Rolling Stones, AC/DC, Black Sabbath, Queen, David Bowie, Lynyrd Skynyrd, Aerosmith ou encore ZZ Top ont ainsi été intronisés.


Discours d'introduction de Flea:

C'est tout d'abord leur ami de longue date et bassiste des Red Hot Chili Peppers, Flea, qui a lancé le coup d'envoi de cette cérémonie avec un discours sincère, émouvant et notamment un magnifique hommage au regrété Cliff Burton qu'il a considéré comme l'un des plus grands bassistes de sa génération. Celui-ci est aussi revenu sur sa découverte de Metallica à la radio lors d'une tournée en 1984, une véritable révêlation ...



En 1984, j'étais en tournée avec mon groupe, quelque part au milieu de l'Amérique - il était entre 3 et 4 heures du matin - nous étions tous posé dans notre van, avec tout notre équipement. Il pleuvait dehors, nous étions crevé, sur la route et cette musique passa à la radio. Putain, je ne pouvais pas y croire. C'était comme si je vivais dans ce monde normal, où je connaissais tout ce qui sortait de la radio, et tout d'un coup mon esprit fût soufflé, par cette superbe, violente musique qui ne ressemblait à rien d'autre que j'avais entendue jusqu'alors. "Metallica !", c'est bien çà. [...] Je regardais cette radio en disant à Anthony "What the fuck? Holy shit!", du style "Mec, c'est impressionnant !". J'étais totalement emporté par cette musique. Je n'ai juste pas su mettre un mot dessus. Il y avait des guitares lourdes, des braillements - c'était aussi rapide que la foudre - mais ce n'était pas du punk rock, ce n'était pas du heavy metal; mais c'était précis, explosif et heavy, mais avec rapidité. [...] C'était agressif, intense et il y avait des changements de rythmes vraiment sauvages et bizarres, mais çà tenait debout comme une putain de bonne chanson; Je chantais par dessus à la fin. Ça n'utilisait certainement pas la moindre convention d'une chanson pop rock déjà entendue. Je ne savais pas ce que c'était, mais la seule chose qui était sûr, c'est que c'était quelque chose de puissant. Cette chanson, c'était "Fight Fire With Fire". Yeah ! Et çà m'a ouvert l'esprit à la puissante force de la nature qu'est Metallica.

Le temps a passé, j'ai découvert ce genre de musique appelé speed metal, trash metal - peu importe comment vous voulez l'appeler. J'ai entendu un tas d'autres groupe s'inscrivant dans la même veine, mais aucun d'eux n'arrive à tenir tout çà ensemble comme Metallica. Certains peuvent avoir plus de virtuosité, certains peuvent être plus fous et certains sont justes de très bons groupes, mais indépendamment de cela les éléments intangibles qui place un groupe au meilleur... Metallica les possèdent. Réellement. Vous pouvez mettre tous les meilleurs musiciens du monde ensemble dans une pièce et créer votre groupe de rêve, mais çà ne signifie pas que les étincelles voleront quand ils commenceront à jouer ensemble. Il y a des forces divines qui font que des choses magiques se passent dans un groupe, ce n'est pas quelque chose que vous pouvez "résoudre mathématiquement" (dans l'idée). C'est une chimie cosmique et c'est inexplicable. Si il s'agissait simplement d'insérer des ingrédients pour faire un super groupe, donc n'importe qui pourrait le faire. Mais c'est impossible, parce que c'est vraiment une putain de chose sainte et magique et cela arrive seulement quand les pouvoirs spirituels le veulent. Ainsi, si vous demandez "Why does it rock?" La réponse à cette question, pour citer le grand Louis Armstrong, est "If you have to ask, you will never know" ("si vous devez demander, vous ne saurez jamais").


Quand Metallica a commencé en 1981, ils n'ont pas vraiment pris le chemin typique du succès. Je ne sais pas si la célébrité massive et la vente d'une quantité astronomique était dans leur esprit, mais s'ils aspiraient à devenir un des groupes de rock le plus populaire de tous le temps - qu'ils sont devenus - ils allaient le faire d'une façon non prévue.

Dans le monde des chansons pop entrainantes de trois minutes qui dominaient les radios, ces types de Metallica écrivaient et jouaient des longues chansons de 10 minutes qui vous pètaient à la gueule. Je ne pense pas qu'ils restaient assis en se demandant comment ils pourraient être une bande de riches rock stars, je pense qu'ils voulaient juste faire du rock.. Leur motivation était, et est encore, pure. Le fait qu'ils se soient connecté avec le monde dans cette voie est phénoménal. Ils sont devenus un nom très connu, avec une musique qui est tout sauf mainstream (courant dominant). C'est une musique d'étranger (outsider music). Et pour celà, voir ce que çà a donné est vraiment hallucinant. Une chose que je sais à coup sûr, c'est qu'ils devaient penser faire irruption dans le Casey Kasem's Top 40 Countdown avec leur premier album Kill'Em All - ils allaient directement vers le succès avec le titre "Anesthesia/Pulling Teeth" ... je vais vous dire, un long solo de basse de 5 minutes : c'est un ticket pour un succès commercial !

titre de mon image
Étant moi-même un bassiste soliste, cette chanson est un des grands moments de la guitare basse dans l'histoire du rock. Cliff Burton était un remarquable, superbe, profond, et méchamment virtuose. Dans la musique rock, la majorité des solos de basse que vous entendez est complaisante, excessivement technique, "off" question spectacle et surtout un peu ennuyeuse. Chaque solo de basse de Cliff Burton que j'ai entendu est attendrissant, psychédélique, "headbanging expression that rocks your world", balance votre cerveau et casse la baraque. Une belle oeuvre musicale jouée par un jeune homme rocker, un chef d'oeuvre d'un être humain (plan sur James très ému). Et quand je l'entends jouer, j'entend un gars qui savait ce qu'il faisait (knew his shit); un musicien sérieux qui a fouillé avec tout l'amour et la passion qui est évidente dans son jeu. La pire tragédie qui peut arriver à n'importe qui, à mon avis, c'est que quand ils meurent, ils n'ont jamais chanté leur chanson qui était à l'intérieur d'eux. Ils n'ont jamais donné le cadeau qui était à l'intérieur d'eux. Mais le bel opposé à çà, c'est que quand vous passez l'arme à gauche et que vous savez que vous avez chanté votre chanson, vous avez donné votre cadeau ; et c'est ce que Cliff Burton a fait - c'est donc l'accomplissement le plus grand que je ne pourrais jamais espérer de quelqu'un. L'espace qu'il a créé dans l'histoire de la musique durera pour toujours; personne d'autre ne pourra jamais le remplir - il était unique. Et je ne peux jamais écouter un album de Metallica sans penser à lui. Il est clair que le cadeau qu'il a laissé vit dans la musique de ce groupe, qu'il soit vivant, ou qu'il soit mort. God Bless Cliff Burton - he rules !

Quand j'écoutes Metallica, j'ai ce sentiment qu'ils font quelque chose qu'ils doivent faire. Comme si il y avait cette chose si serré en eux qu'ils doivent la libérer, la laisser sortir - elle doit être sortie. Un infini puits de tristesse, un enfer de douleur et de colère. Mais surtout, beaucoup d'amour pour le processus qu'ils ont créer pour sortir la substance. C'est toujours vraiment absurde pour moi quand j'entends les gens parler de heavy metal - musique furieuse et agressive - comme étant négatif, ou malsain pour les enfants, etc... Premièrement, jouer de la musique féroce est la façon la plus saine de laisser sortir sa colère. C'est l'alchimie ; c'est une métamorphose ; c'est tourner quelque chose de potentiellement destructif et une source de misère en quelque chose de beau, quelque chose qui rocke, et quelque chose d'élevant (uplifting ?) pour le groupe et le public. La tradition de la douleur et du mal, étant une muse pour le grand art, est un des grands rites de passage pour n'importe quel artiste et celle qui nous touche le plus profondément. Quelqu'un qui n'a jamais assisté à un concert de Metallica, secouer sa tête et jeter les cornes du diable, fait partie de quelque chose de grand pour l'humanité. Tous ces gosses rockant si fort sur le beat brutal de Metallica sont venus ensemble pour deux heures dans une optique aussi saine qu'un exercice spirituel, n'importe quel groupe de médiation, n'importe quel amour. Cà rassemble les gens.J'aime toute les musiques mais je dois dire que Metallica a fait autant pour rassembler les gens et apporter de la joie dans leurs vies que n'importe quel mouvement de musique hippie, peace & love, n'en a jamais fait. Pour les gens qui abandonnent et qui sont pulsé par Metallica, le monde est beaucoup moins un endroit de solitude. Quand une personne écoute leur musique, tout le reste disparait, et cette personne ne fait qu'un avec le rock. C'est une chose inexplicable, stupéfiante et je m'y prosterne. La carrière de Metallica est une chose énorme, dynamique. ...They have done it all (?). They have worked their way up from nothing; written and rocked the jams that rocked the world - Metallica is fucking rad! ... Leur musique est du tonnerre - c'est incroyable ! Le truc, c'est qu'ils continuent de rocker. Il persèvèrent et ils deviennent plus forts. "WHAT DON'T KILL YA MAKE YA MORE STRONG!" ("Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts"). Et c'est aussi intense et inventif que jamais. Si vous allez avoir un Rock & Roll Hall of Fame, et si vous allez être vraiment discipliné et strict à propos des groupes autorisé à y entrer, qui ont été originaux et que sans aucun doute ont poussé à l'évolution du rock & roll [...] et en ont inspiré beaucoup d'autres, il doit y avoir Metallica !

Metallica rules. Metallica est heavy. James Hetfield, Lars Ulrich, Kirk Hammet, Robert Trujillo, Jason Newsted, et Cliff Burton - c'est un honneur sincère de vous introduire au Rock & Roll Hall of Fame.


Discours de Ray Burton:



Discours de Jason, Robert et Kirk:
Traduction du speech de Jason Newsted


Jason Newsted
Comment çà va ?  Ça a été un weekend sublime, c'est si beau d'être inclus dans tout çà. Je suis assez bouleversé en ce moment, je lévite depuis deux jours et encore maintenant. Mais je voudrais prendre le temps de reconnaître et remercier les fantastiques personnes suivantes.
Ma mère, mon père et toute ma famille pour leur amour, leur soutien et leurs encouragements ainsi qu'à toutes nos familles pour leurs sacrifices et leur compréhension au cours du temps. Beaucoup d'amour pour mes amis proches et lointains, vous savez qui vous êtes. Un merci spécial pour l'amour de ma vie Nicole qui est restée auprès de vos lors des sept dernières années pleines de défis et d'aventures. Merci ma douce. Beaucoup d'amour et de respect pour mes anciens compères de groupe et camarades du groupe de thrash Flotsam and Jetsam et de Metallica.

Merci James Kirk et Lars pour m'avoir donné l'opportunité de partager l'expérience de ces incroyables décennies en tant qu'ambassadeurs du heavy metal et d'avoir emmené notre style de musique où il n'avait jamais été emmené auparavant. Merci pour çà.

Merci aux milliers de personnes qui ont travaillé pour Metallica au long des années, des roadies aux studios d'enregistrement, des maisons de disques aux disquaires et au delà, tous partageant le même esprit « Metallica va vous botter le cul » qui nous a permis d'être devant vous ce soir. Merci à la fondation Hall Of fame d'honorer ces efforts et notre belle musique crade.

Et enfin, et le plus important, mon respect et ma gratitude pour tous les amoureux de la musique de Metallica autour du monde et ceux qui sont là ce soir. Vous nous donnez vie, vous nous aidez à rester fort, vous êtes l'essence, sans vous il ne pourrait pas y avoir de nous. Alors merci beaucoup à tous.



Discours de Lars et James:
Traduction du discours de James Hetfield


Pouvez-vous faire un Hell Yeah ? C'était plus fort que ce à quoi je m'attendais. Il y a beaucoup d'amour et de passion pour le rock dans cette salle, et du talent, je sens cette vibration, çà fait du bien. Félicitations aux autres intronisés de ce soir. Félicitations à vous.

Et tant qu'on est dans le sujet, on est plus ou moins un groupe heavy, et on a une petite liste de noms qu'on voudrait énoncer, pour donner des idées. Des groupes qui s'appellent Deep Purple, Thin Lizzy, Rush, Kiss, Ted Nugent, Alice Cooper, Iron Maiden, Judas Priest, Motörhead, que nous aimerions faire passer à travers cette porte. OK ? J'aimerais remercier très fort ma puissance supérieure, pour le don de la musique et le fait d'avoir eu conscience de ma destinée très tôt. La musique est ma thérapie, et j'ai besoin d'en faire.

J'aimerai remercier ma femme Francesca pour m'avoir sauvé la vie... plusieurs fois. Mes enfants, vous êtes là tous les trois, merci de m'avoir appris comment aimer. Merci également à mes sponsors pour m'avoir aidé à rester loin de la picole mais plutôt sur scène, là où je dois être.

Pour mon frère David, pour avoir laissé traîner les clefs de sa batterie et m'avoir laissé me plonger dans sa collection de disques, et avoir laissé la platine allumée, tout ce genre de bonnes choses.
Tous le gens également rencontrés sur notre chemin qui nous ont aidés à être nous.
Beaucoup de groupes ont chu, chu à cause d'une mauvaise gestion, et c'est également une des facettes qui permet à un groupe de perdurer. Nous avons eu la chance d'avoir été accrochés aux bonnes personnes au bon moment, et donc un grand merci à Cliff Burnstein et Peter Mensch, et tout le monde à Q Prime pour leur connaissance et leurs conseils pour faire de nous le Metallica le plus capable possible.

Je voudrais remercier les fans qui n'ont pas peur de partager leurs vies avec nous avec une foi et un soutien indéfectible, merci beaucoup. Je voudrais dédicacer ce moment, le mien, aux jeunes musiciens qui sont la prochaine génération de la musique et qui expriment leur passion. Je voudrais également le dédicacer à l'opposée, les gens qui sont coincés, coincés dans une image, coincés et qui ont peur d'être honnêtes et de rêver un grand rêve. Rêvez grand et osez chuter, je vous le demande. Car ceci est une preuve vivante qu'il est possible de réaliser un rêve.

Et tous les membres de Metallica, ici ou non, merci pour être qui vous êtes et être une part de notre vie. Et d'avoir fait de ma vie une aventure incroyable. Et finalement, et le plus important ici, je voudrais remercier Lars de m'avoir appelé pour qu'on puisse s'associer et combiner nos rêves de devenir le plus grand groupe de heavy metal de tous les temps. Merci.




The "Five Horsemen" en live: Master Of Puppets / Enter Sandman


La fin de la cérémonie du Rock N' Roll Hall Of Fame s'est traduite par une performance unique des "Five Horsemen", puisqu'en effet Jason Newsted et Rob Trujillo ont interprêté ensemble plusieurs titres ("Master Of Puppets" et "Enter Sandman") faisant ainsi taire les dernières rumeurs en date affirmants que Jason ne jouerait pas avec son successeur. On a ainsi pu assister à un moment exceptionnel qui a dû faire rajeunir plus d'un fan ...





The "All Star Jam": Train Kept A Rollin


Les "Five Horsemen" ont été rejoints sur scéne en fin de soirée par des grands noms du rock tels que Jeff Beck (introduit cette année), Flea, Joe Perry, Ron Wood et Jimmy Page dans un "All Star Jam" sur le titre des Yardbirds "Train Kept A Rollin", dont Page et Beck ont été les membres à la fin des années 60.





Un grand merci à AleX de Metstreet.net pour les traductions


15/04/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres