Garage Inc. (1998)

Style : heavy-metal
Date de sortie : 24 novembre 1998
Production : Bob Rock et Hetfield & Ulrich
Enregistrement : Randy Staub
Masterisation : George Marino
Lieu d'enregistrement : The Plant Studios, Sausalito, Californie
Dates d'enregistrement et de mixage : septembre à octobre 1998
Mixage : Randy Paul et Mike Fraser

Tracklist:
CD 1 :

1. Free Spreech For The Dumb (Discharge) 2:35
2. It's Electric (Diamond Head) 3:33
3. Sabbra Cadabra (Black Sabbath) 6:20
4. Turn The Page (Bob Seger) 6:06
5. Die Die My Darling (Mistfits) 2:26
6. Loverman (Nick Cave) 7:52
7. Mercyful Fate (Mercyful Fate) 11:10
8. Astronomy (Blue Oyster Cult) 6:37
9. Whiskey In The Jar (Thin Lizzy) 5:04
10. Tuesdays's Gone (Lynyrd Skynyrd) 9:03
11. The More I See (Discharge) 3:23


CD 2 :

1. Helpless (Diamond Head) 6:36
2. The Small Hours (Holocaust) 6:40
3. The Wait (Killing Joke) 4:52
4. Crash Course In Brain Surgery (Budgie) 3:08
5. Last Caress / Green Hell (Mistfits) 3:29
6. Am I Evil ? (Diamond Head) 7:50
7. Blitzkrieg (Blitzkrieg) 3:37
8. Breadfan (Budgie) 5:41
9. The Prince (Diamond Head) 4:24
10. Stone Cold Crazy (Queen) 2:17
11. So What ! (Anti-Nowhere League) 3:08
12. Killing Time (Sweet Savage) 3:03
13. Overkill (Motörhead) 4:05
14. Damage Case (Motörhead) 3:40
15. Stone Dead Forever (Motörhead) 4:51
16. To Late Too Late (Motörhead) 3:12


Durant toute sa carrière, Metallica a toujours repris des morceaux de leurs groupes préférés, que ce soit en concert ou en studio. Ainsi, en 1998, sort Garage Inc., un double-album entièrement composé de reprises. Sur le CD1, des inédits : "It's Electric" de Diamond Head, "Sabbra Cadabra" de Black Sabbath, mais aussi des reprises inattendus comme "Turn The Page" de Bob Seger et "Loverman" de Nick Cave. Sur le CD2, une compilation de toutes les reprises enregistrées depuis le début de la carrière du groupe : l'intégralité du mini-album Garage Days Re-Revisited sorti en 1987, 4 reprises de Motorhead datant de 1996 et des reprises de Queen ("Stone Cold Crazy"), Budgie ("Breadfan"), etc...

Lars Ulrich (1998) : "L'optique de tout ceci, c'est de reprendre des choses très diverses et d'y apporter une griffe personnelle. Ce disque navigue de Bob Seger à Nick Cave, de Discharge à Motörhead, d'Anti-Nowhere League à Budgie. Une énorme étendue de styles."


Plus d'infos sur l'album:
LES PAROLES | LES CLIPS




10/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres