Interview Mass Hysteria

 


Quelques heures après leur performance très remarquée sur la scène Saturn du festival Sonisphere à Amnéville le 09 juillet dernier, Mouss, chanteur et leader charismatique du groupe français Mass Hysteria a gentiment accepté de répondre à quelques questions orientées tout d'abord sur leur actualité marquée par la sortie le 14 juin d'un album / DVD live et d'un documentaire. Fervent admirateur de Metallica, il revient également sur sa prestation aux Arênes de Nîmes en 2009 et nous raconte son admiration pour le groupe de la Baie de San Francisco. Un regard privilégié du chanteur qui nous décrit avec précision sa carrière et celle du quatuor américain.


Mass Hysteria Sonisphere
1. Mass Hysteria a assuré la première partie de Metallica aux Arênes de Nîmes en juillet 2009, quels souvenirs gardes-tu de cette performance?

Mouss: Les Arênes de Nîmes sont un endroit particulier, il faisait vraiment beau et le public était aussi très accueillant. Mais lorsque tu joues avant Metallica, tu as une certaine pression mais en même temps on a aujourd'hui une grande expérience de la scène. Il y avait quand même des conditions un peu exceptionnelles mais on se dit qu'il fallait jouer de la même manière qu'avant, que ce soit au Sonisphere ou au club du coin. Il faut rester authentique, cela place quand même la barre haut, c'est un véritable chalenge mais ça a fonctionné. Cela signifie également qu'on le prend sérieusement tout en s'amusant. On avait bien travaillé avant le concert à Nîmes, du coup lorsque tu maîtrises bien la musique et le concert, tu peux finalement t'amuser sans être trop stressé.  

Tu en gardes donc un excellent souvenir...

Mouss: A mort ! C'est un excellent souvenir.  

2. Revenons à l'actualité de Mass Hysteria, l'album Failles est sorti en 2009 et marque une certaine évolution musicale avec notamment une rythmique plus prononcée, plus heavy par rapport à l'album «Une Somme de Détails». Est-ce la nouvelle signature musicale de Mass Hysteria?

Mouss: Je pense qu'on est arrivé à un nouveau sommet musical, on est complètement décomplexé. On fait ce qu'on aime, on essaie de le faire bien. On a plus peur de faire sonner seulement trois notes même si dans cet album il n'y a pas vraiment ce genre de morceau. Ce n'est pas forcément extrêmement technique mais Miles Davis disait que ça ne sert à rien de faire sonner mille notes si tu peux juste faire sonner les plus belles. Il y a ce côté-là où c'est notre sixième album, on sait dit faisons ce que l'on a sur le coeur, comme on le sent, à l'instinct, spontané, sans se prendre la tête, en étant décomplexé. Cet album est venu comme ça. En trois mois il me semble qu'il y avait les douze titres instrumentaux, j'ai mis un peu plus de temps pour avoir mes douze textes, mais c'était une super expérience. Le premier morceau qui est venu était « Failles », je trouve que celui-ci correspond à mon état d'esprit à cette époque là. Effectivement on a franchi un nouveau palier au niveau musical chez Mass Hysteria, ce n'est pas sciemment pensé mais en tout cas on assume. Il y a aussi un peu moins de machines ce qui fait immédiatement ressortir les guitares. Est-ce que le prochain album sera avec aussi peu de machines, on ne sait pas encore. Peut-être que ce sera un équilibre entre « Failles » et « Une Somme de Détails ». C'est ce dernier album qui nous a finalement remis sur les rails car il est vraiment spontané.  

3. Un live enregistré au Bikini de Toulouse accompagné d'un documentaire dans son édition collector est également sorti le mois dernier. Il retrace l'histoire quelque peu tumulteuse du groupe avec des périodes assez difficiles marquées entre autre par des manques d'inspiration. Quel regard portes-tu sur ton début de carrière?

Mass Hysteria DVD Live
Mouss: Je pense qu'avec toutes ces années, les trois premiers albums et puis après une période assez bizarre marquée par « l'album noir », un peu « deep », et là notre retour avec « Une Somme de Détails » puis « Failles », il manque le troisième pour faire une trilogie vertueuse comme les trois premiers albums. On est conscient qu'on fait de gros festivals comme le Sonisphere ou les Eurockéennes de Belfort, le Hellfest, mais on essaie d'être toujours authentique. Normalement on joue de la même manière au Sonisphere que dans un petit club de cent cinquante personnes. Ce n'est pas le nombre de public qui détermine ta qualité, tu dois être bon tout le temps. Par exemple lorsque l'on joue au Québec on y fait de bons scores. A Montréal, on accueille en général entre huit cents et mille personnes chaque soir mais autour dans la province québecoise où l'on a joué dans des bars il y avait à peine dix entrées payantes alors que la veille il y avait mille personnes. Il y a effectivement plus de proximité, on fait la fête ensemble. Ce n'est pas la quantité qui fait la qualité.  

4. Justement, tu devances ma prochaine question. Mass Hysteria est surtout un groupe de scène capable de jouer dans de très grandes salles comme devant un public de furieux et de furieuses plus restreint comme au Festival Zick 'N Troll de Ménéac en 2008. N'est-ce tout simplement pas cela la force du groupe?  

Mouss: On ne peut pas pénaliser les gens qui sont venus parce qu'il manque deux cents personnes. J'ai un souvenir d'un concert à Bergerac en 2007, c'était un dimanche pluvieux, horrible, assez bizarre, il y avait très peu de gens dans la salle, tu ne vas pas pénaliser les 80 ou 120 personnes présentes parce que tu es déçu qu'il n'y ait pas plus de monde. Il faut tout donner, ensuite c'est le bouche à oreille qui fonctionne et entendre les gens dire qu'on a joué comme au Hellfest est génial.  

5. Quelques heures avant ta performance aux Arênes de Nîmes, tu m'avais confié être un fervent admirateur de Metallica. Quel regard portes-tu sur la carrière de ce groupe?  

Mouss: Je suis en admiration devant ce groupe. J'ai découvert Metallica dès leur premier album avec notamment le morceau « Seek And Destroy » mais pour moi le « Black Album » est exceptionnel. Ça me ramène à l'époque où j'étais encore à la fac, je commençais à avoir des dreads, je faisais du roller et j'avais Metallica dans mon Walkman à cassette. Cet album noir m'a littéralement mis une claque. Quand cet album est sorti, les puristes de Metallica comme Yann Heurtaux et Raphaël Mercier faisaient partie des gens qui avaient l'impression que Metallica avait tourné sa veste. Le groupe avait simplement grimpé un palier sans se trahir mais en touchant un public beaucoup plus large. Mais les puristes ne l'ont pas vraiment accepté. Je faisais partie de ceux qui connaissaient Metallica sans en être un véritable fondu mais lorsque le « Black Album » est arrivé, j'écoutais tous les titres en boucle. Je me souviens des puristes qui étaient un peu déçus par cet album car il passait à la radio. Mais je suis totalement client, Metallica n'aurait évidemment jamais pu faire le « Black Album » sans les albums précédents comme ...And Justice For All ou Kill 'Em All. C'est un véritable coup de maître, tout le monde peut l'écouter. Je suis certain que les solos de « Enter Sandman » devaient passer dans les mariages entre un titre de Téléphone et de France Gall. Le « Black Album » a été une véritable révélation pour moi avec ...And Justice For All qui est aussi très bon, tous les morceaux sont excellents, techniquement c'est une révolution à l'époque. James Hetfield joue et chante magnifiquement, c'est un des rares à avoir une technicité et une rapidité de jeu exceptionnelle. Jouer de la guitare et chanter simultanément comme il le fait, j'en serait incapable.  

6. Si Mass Hysteria devait un jour reprendre un titre du répertoire du groupe californien comme par exemple le groupe Gojira qui a repris le titre « Escape » sur leur album « From Mars To Sirius », quel serait ce titre?

Mouss: Alors je vais demander à Raphaël... Quel morceau tu choisirais Rapha ?  

Raphaël:  « Disposable Heroes », c'est un morceau qui envoie du bois ! 



09 Juillet 2011 - Sonisphere Amnéville
Mass Hysteria


Contraddiction
Une Somme de Détails
World On Fire
Plus Qu'aucune Mer
L'espoir Fou
P4
Furia
Creeping Death Jam

Photos du show disponibles ici.

+ d'infos sur l'album Failles et le DVD Live
sur mass-hysteria.fr





Un sincère remerciement à Mass Hysteria et son équipe
Entretien réalisé le 09 Juillet 2011 par Metallica-Rockspirit




26/07/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres