Kirk Hammett se dévoile dans une interview (09/06/11)



Le site officiel du manufacturier de guitare Gibson a publié ce mois-ci une interview de Kirk Hammett réalisée par Shawn Fernandes dans lequel il répond spontanément aux principales interrogations sur la tournée du Big Four, les futurs projets et le succès du groupe de la Baie de San Francisco. Il y retrace également avec précision son apprentissage avec le virtuose Joe Satriani et son importance sur sa vision de la musique quelques semaines avant le Festival d'Eté de Québec où les deux guitaristes se produiront. Un entretien très intéressant traduit ci-dessous qui est aussi disponible en intégralité sur le site GibsonGuitar.in

1. Est-ce que les fans indiens peuvent s'attendre à quelques nouvelles compositions lors des prochains concerts en octobre?

Bien, nous commencons tout juste à penser à écrire de nouvelles compositions. Je ne peux dire si quelque chose sera terminé d'ici la fin octobre. Nous pouvons jouer une nouvelle chanson, ou pas du tout, parce que l'Inde est un endroit spécial et c'est la première fois que nous jouerons là-bas, nous pourrons même ressortir une chanson que nous n'avons pas joué depuis un certain temps.

2. Quel est à ton avis le meilleur groupe du « Big Four »?

Kirk Hammett
Euh... bon [rires]. Mais bien sûr, je devrais dire nous. La meilleure question est de savoir quel est mon deuxième groupe préféré?

3. Très bien. Alors quel est votre second groupe favori?

Je dois dire Slayer. Qu'est-ce que je peux dire, ils sont monstrueux, très heavy et n'ont pas de compromis dans leur musique. C'est du Slayer.  Je dois aussi dire que Ian Scott (Anthrax) est un de mes meilleurs amis. Je l'ai connu depuis aussi longtemps que je suis dans le groupe et nous traînons beaucoup. Nous faisons des choses ensemble, nos familles se réunissent, et je dois dire que j'aime vraiment sortir avec Scott car c'est l'un de mes meilleurs potes.

4. Avec toutes ces tournées, le groupe a  t-il été en mesure d'obtenir une ébauche  d'un nouvel album?

Nous n'avons pas vraiment encore commencé, nous sommes en train d'y penser [rires]. Il y a  juste un tas d'autres choses que nous faisons en ce moment. Nous continuons à nous dire que nous allons obtenir des  périodes pour commencer à écrire de nouvelles chansons, mais vous le savez, on y travaille. Normalement, il y a  cette tournée où nous allons voyager et jouer en Inde, donc l'album est mis en veilleuse pour un temps. Mais je pense personnellement que le nouvel album sera le fruit du hasard.

5. Vous avez appris à jouer auprès d'une légende, le grandiose Joe Satriani. Comment est-ce arrivé et comment cela s'est déroulé?

Bien, à cette époque j'avais ma Flying V et un jour j'ai dit à un de mes amis: «  Ton jeu de guitare est vraiment bon, comment as-tu fait pour apprendre à jouer aussi bien? » Il m'a dit: « Oh, j'ai trouvé ce nouveau professeur à Berkeley, son nom est Joe. Tu devrais aller le voir. » Je suis donc allé à ce magasin de musique appelé Secondhand Guitars à Berkeley et en m'y rendant j'ai entendu dans le fond du magasin quelqu'un jouer de la guitare, une guitare folle, un jeu de guitare unique que je n'avais jamais entendu. Je suis allé là-bas et il y avait Joe assis sur une chaise et il m'a dit: «Salut, vous êtes mon nouvel élève? » J'ai dit « oui », nous nous sommes assis et Joe a commencé à jouer.

Même à l'époque, il sonnait comme il le fait maintenant. Je veux dire, toutes les composantes de son style de guitare ont été mises en place à l'époque. J'étais tellement bluffé par sa technique et son style. La première chose qu'il m'a dit est: "Ok, si vous voulez prendre des leçons avec moi, j'attends que vous appreniez vos leçons. Si vous venez la semaine prochaine sans avoir appris les leçons, vous allez juste perdre notre temps et il n'y a pas de véritable leçon pour vous les faire apprendre". Alors il m'a dit un peu en gros d'être prêt pour travailler ensemble la semaine prochaine. J'ai donc eu la leçon, tout appris au cours de la semaine et je suis revenu la semaine suivante. Tout est parti de là.

Je pourrais dire que Joe a vraiment aimé jouer avec moi parce que nous jouions toujours plus longtemps que le temps imparti. Je veux dire en général qu'il consacrait environ une demi-heure avec ses autres élèves, mais pour une raison étrange, il passait plus de temps avec moi. J'ai découvert plus tard que c'était juste parce qu'il aimait jouer de la guitare avec moi.

Plus tard dans des interviews, Joe a dit que lorsqu'il a commencé à m'apprendre, il pouvait voir quelque chose dans mon style de jeu et mon approche qui est radicalement différente de l'approche de la plupart des gens à l'époque. Cela vient majoritairement du fait que j'étais inspiré par le heavy-metal dans une période où ces groupes n'étaient pas aussi populaires. Il y avait sans doute aussi quelque chose à voir avec le fait que j'ai écouté les guitaristes comme Ulrich Roth et Michael Schenker. Je veux dire, il n'y avait pas beaucoup de gens aux États-Unis à l'époque qui connaissaient l'identité de ces guitaristes. Donc j'avais une sorte de point de vue assez unique.

J'ai appris beaucoup de choses de Joe, un tas de choses sur la technique en particulier. J'ai aussi appris que ressentir la musique est mieux que tout et n'importe quoi. J'ai donc toujours cherché à être un joueur avec beaucoup de sentiments plutôt qu'un joueur avec beaucoup de techniques. J'ai toujours été conscient du fait que vous pouvez dire tout autant avec cinq notes que vous pouvez le faire avec cinq mille notes. Cet apprentissage a été très très important pour moi.

6. Metallica tourne depuis près de 28 ans maintenant. Nous avons vu que de nombreux groupes de métal vont et viennent, le genre musical lui-même a vécu des hauts et des bas. Quelle est la recette qui a gardé Metallica au sommet durant ces trentes dernières années?

Honnêtement, je ne sais pas. Tout ce que je peux vous dire c'est que je pense que notre musique est à l'épreuve du temps. La musique est toujours moderne et les sons toujours d'actualité 30 ans après. Les gens l'écoutent et continueront à l'écouter. Tout ce que je peux dire, c'est que c'est tout simplement incroyable ce qui s'est réellement passé pour nous.

7. Quand vous avez reçu l'appel en 1983 vous invitant à rejoindre Metallica, aviez-vous une idée où tout cela allait vous mener?

Non [rires]. Nous savions tous que nous étions en mesure d'enregistrer un album, sortir un album et faire une tournée dans les clubs [rires]. C'est franchement tout ce que nous avons pensé faire. Bien sûr, il s'est avéré être beaucoup plus que cela, et Dieu merci!

8. Avant de terminer, nous avons à vous poser des questions sur ce nouveau livre sur les souvenirs de films d'horreur sur lequel vous travaillez appelé « Too Much Horror Business ».

C'est un livre sur les affiches d'époque de films d'horreur et de jouets de monstres vintage. J'ai fait la collection de ce genre de choses par plaisir comme toujours. J'ai acheté mon premier magazine de films d'horreur quand j'avais cinq ans et j'ai toujours été dans ce genre de choses. J'ai juste décidé un jour, parce que j'ai cette énorme collection d'affiches et de jouets, que j'allais le partager avec tout le monde. Fondamentalement, c'est ce que je fais maintenant, je le partage juste avec les gens. C'est vraiment amusant. C'est beaucoup de travail, je travaille toujours sur l'ouvrage en ce moment mais c'est aussi beaucoup de plaisir et je suis impatient de le publier.

(Source: GibsonGuitar.in / traduction par Metallica-Rockspirit)



09/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres